Show simple item record

dc.contributor.authorSanchez Diosdado, Juan Manuel
dc.date.accessioned2021-01-07T10:34:56Z
dc.date.available2021-01-07T10:34:56Z
dc.date.issued2020-11
dc.identifier.issn1133-8571
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10498/24136
dc.description.abstractAprès le Traité de Berlin (1884) et la répartition du continent africain entre les puissances européennes, le Maroc se trouve visiblement sous l’influence de la France et de l’Espagne. Une influence qui aboutit à la signature du Protectorat en 1912 où le Maroc est soumis à une mutation sociohistorique qui attire inexorablement le regard de nombreux peintres et écrivains du Maroc et de l’Europe. C’est le développement d’une production littéraire et artistique où le roman autobiographique d’expression française et le récit de voyage colonial nous laissent entrevoir tous les aspects sociohistoriques du Maroc colonial. Cet article se focalise alors sur le récit de voyage d’Henriette Celarié, Amours Marocaines (1927) et le roman autobiographique de Mohamed Choukri Pain Nu (1973). Henriette Celarié est une voyageuse orientaliste française qui n’hésite pas à visiter les régions les moins connues du Maroc, notamment le Moyen Atlas, pour nous faire découvrir la diversité et la richesse de la civilisation amazighe. Contrairement, Mohamed Choukri est un écrivain maghrébin d’origine rifaine et amazighe, sa production littéraire est marquée par une vision pessimiste sur la situation du Maroc colonial et postcolonial et par sa lutte pour dévoiler au monde la réalité crue des bas-fonds de Tanger et Tétouan. Une construit image éloignée des stéréotypes. En dépit des dissimilitudes entre ces deux écrivains, la lecture de ces deux œuvres nous permet d’acquérir une image globale sur les différents aspects socioculturels du Protectorat français et espagnol, sur le Maroc de la fin du XIXème siècle à la deuxième moitié du XXème siècle.es_ES
dc.formatapplication/pdfes_ES
dc.language.isofraes_ES
dc.publisherUniversidad de Cádizes_ES
dc.rightsAttribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 Internacional*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/*
dc.sourceAL-Andalus Magreb AAM 27 (2020) 103es_ES
dc.subjectMaroces_ES
dc.subjectroman autobiographiquees_ES
dc.subjectrécit de voyagees_ES
dc.subjectimage globalees_ES
dc.subjectstéréotypeses_ES
dc.titleDu récit de voyage colonial de Celarié au roman autobiographique de Choukri : Des regards vers le Maroc colonial.es_ES
dc.typeinfo:eu-repo/semantics/articlees_ES
dc.rights.accessRightsinfo:eu-repo/semantics/openAccesses_ES


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 Internacional
This work is under a Creative Commons License Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 Internacional